Formation de base

splu

Cliquer : Programme de formation 2017-2018 « GRANDIR EN MUSIQUE »

Modules de formation de base

« Grandir en musique », c’est partir à la découverte de soi et à la rencontre de l’autre en explorant le monde des sons : les écouter, les sentir vibrer au plus profond de son corps, les danser mais aussi les produire avec sa voix parlée ou chantée, ses mains , ses pieds, des instruments de musique ou des objets sonores.

Pour nous adultes, il s’agit d’amener chaque enfant à prendre conscience de son être musicien, à découvrir, développer et affiner ses perceptions sensorielles et son potentiel d’expression. Nous ferons en sorte que cette expérience soit pour lui source de satisfaction et que son épanouissement artistique profite à son épanouissement général.

Dans ce sens, nous concevons la musique comme un art, mais aussi un langage, un outil privilégié de communication avec les enfants et entre les enfants, un outil de développement individuel et collectif.

Notre enseignement trouve sa source dans la pédagogie Jaëll-Montessori créée par Marie-Charlette Benoit croisant les recherches musicales de Marie Jaëll, pianiste, et la pédagogique scientifique de Maria Montessori. Marie-Charlette Benoit a également fondé l’Association Marie Jaëll de Paris.

A qui s’adressent ces formations ?

Ces formations s’adressent à toute personne souhaitant mettre en place des activités musicales avec les enfants que ce soit en groupe ou dans le cadre d’un accompagnement individuel. Les cinq modules ont été conçus pour être complémentaires Ils peuvent toutefois être suivis de manière indépendante.

Notre pédagogie :

L’ensemble des formateurs partage un goût pour les méthodes actives. Quelle que soit la matière abordée, chaque participant sera mis en situation d’expérimenter lui-même les différentes propositions avancées au cours de la formation. Aller à la rencontre de notre propre musicalité et de la valeur de celle-ci nous permettra d’accueillir au mieux celle des enfants. Observer et écouter les enfants est également au centre de notre pratique : quel que soit le contexte, ce sont eux qui nous indiquent la route à suivre pour leur proposer des activités au plus proche d’eux-mêmes.

 

Module 1 : « Mélodies et Poésies : de la musique au langage » Formation proposée par Marie Laisney

Les jeudis 12 et 19 octobre 2017 de 9h30 à 16h ou jeudi 1 et vendredi 2 mars 2018

Au fond, ça sert à quoi de chanter pour un tout petit ? En quoi la musique peut-elle contribuer au développement général de l’enfant ? Quel est son rôle en particulier dans l’acquisition et le développement du langage ? Quel est l’intérêt des comptines, jeux de nourrice, berceuses et autres enfantines dans les besoins de communication du petit enfant? Que lui « racontent »-elles ?

A partir de ces questions, l’objectif de cette formation sera de dégager les fondements essentiels sur lesquels repose l’intérêt d’une pratique musicale avec de jeunes enfants, et d’encourager chez les participants une attitude critique et de questionnement quant aux propositions musicales qu’ils apportent.

Concrètement, il s’agira d’amener les participants, au travers d’ateliers, explorations et réflexions partagées, à évaluer l’importance de la voix dans la relation au tout petit, à mesurer la dimension affective contenue dans ces échanges naturellement portés par la voix, à analyser les composantes mélodiques, rythmiques et poétiques des enfantines, à repérer les liens qui participent au processus d’acquisition du langage, à découvrir dans ce patrimoine ancestral et pourtant toujours vivant que sont les jeux de nourrice une infinité de messages destinés à l’enfant occupé à grandir, lui permettant de trouver du sens dans ce qu’il vit et ce qui l’entoure. La formation comprendra également des moments chantés en groupe, de manière à renforcer le plaisir et la confiance de chacun en ses compétences vocales.

Afin d’encourager et soutenir une mise en pratique rapide, chaque participant recevra un CD reprenant les enfantines du répertoire abordées durant la formation, ainsi qu’une bibliographie et une discographie permettant d’approfondir le sujet et d’élargir son répertoire.

Marie Laisney, flutiste, s’est formée à l’enseignement de l’Initiation Musicale à l’Association Marie Jaëll de Paris de 1989 à 1992. Depuis, elle pratique ce métier auprès de jeunes enfants en crèche, en maternelle ou encore en parascolaire. Elle est également directrice des Jeunesses Musicales du Brabant Wallon et fait partie du réseau « Grandir en musique ». Elle est formatrice auprès des acteurs de la petite enfance depuis de nombreuses années et collabore notamment avec le FRAJE et l’ISBW. Elle fait également partie de l’ensemble vocal Anakrouze.

Les chansons et enfantines proposées au cours de cette formation s’adressent particulièrement aux enfants de 0 à 3 ans. Nombre de participants : minimum 8 – maximum 15 personnes

Module 2 : « Enfantines et comptines, à quoi ça rime ? », Formation proposée par Marie Véronique Brasseur

Les jeudis 30 novembre et 7 décembre 2017 de 9h30 à 16h

S’inscrivant comme une suite logique au premier module, ces deux journées de formation nous amèneront à explorer le répertoire de comptines et enfantines chères aux enfants qui fréquentent l’école maternelle.

Dans ses premières années de vie, de 0 à 3 ans, l’enfant acquiert et consolide son identité et toutes les compétences nécessaires pour aller vers le monde de façon autonome. Cette deuxième période, de 3 à 6 ans, le verra affirmer son identité et apprendre à faire des choses avec les autres, donc construire son identité sociale. Il multiplie les expériences de communication et structure sa personnalité d’une manière globale où interagissent en permanence les aspects affectifs, cognitifs et sensorimoteurs. Si nous nous intéressons aux comptines et enfantines, c’est bien parce qu’elles contiennent ces trois aspects de façon simultanée et sont donc une aide précieuse pour l’enfant qui grandit.

Concrètement, nous expérimenterons une progression dans le répertoire et explorerons ensemble les multiples facettes de ces trésors vivants, qu’il s’agisse de comptines populaires parlées ou chantées qui nous viennent d’il y a bien longtemps, de leurs versions « modernisées » ou encore de jeux de doigts plus contemporains. Nous envisagerons également de quelle façon ils se relient aux différents apprentissages. Au fil de ces journées, nous affinerons également notre manière de dire, chanter et gestuer de façon à habiter enfantines et comptines et à les rendre vivantes à chaque instant.

L’ensemble des comptines proposées sera rassemblé sur un CD que les participants recevront en fin de formation.

Marie Véronique Brasseur, percussionniste et chanteuse, a enseigné le rythme pendant plus de 20 ans. Formée à l’enseignement de l’initiation musicale à l’Association Marie Jaëll de Paris de 2006 à 2009, elle y a enseigné la pédagogie et coordonné la formation des professeurs d’initiation musicale de 2009 à 2014. Elle a développé depuis 2004 des cours et ateliers dans les crèches, les écoles maternelles et en parascolaire. Elle collabore également avec les Jeunesses Musicales du Brabant Wallon et fait partie du réseau « Grandir en musique ». A Singularités Plurielles elle propose depuis 2011 des moments musicaux et des cours d’initiation musicale pour les enfants de 0 à 6 ans ainsi qu’un atelier d’expression artistique pour les enfants de 6 à 9 ans. Elle y coordonne également le projet « Apprentissages Singuliers » et les formations « Grandir en Musique

Les comptines et enfantines proposées au cours de cette formation s’adressent particulièrement aux enfants de 3 à 6 ans.

Nombre de participants : minimum 8-maximum 15 personnes

Module 3 : « Parce que la danse », Formation proposée par Jean-Armel Meignen

Les jeudi 1 et vendredi 2 février 2018 de 9h30 à 16h

Cet atelier vous invite à la découverte d’un monde, celui de l’enfant qui danse. Autour d’un répertoire de jeux dansés, nous apprendrons ensemble comme accompagner et gérer un groupe qui danse. Il s’agit en effet de mettre les enfants suffisamment en confiance pour que tous puissent se mettre en mouvement.

Au départ de la danse il y a le rythme, la pulsation. Celle-ci sera le point de départ et pourra progressivement se décliner en mouvements et pas de danse. Nous insisterons tout particulièrement sur le travail d’ancrage de la pulsation par la marche de manière à inscrire celle-ci systématiquement dans les propositions de jeux rythmiques suivantes. Puis nous verrons comment faire évoluer le simple pas vers des pas de danse pouvant être mis en lien avec des émotions et des élans naturels tels que le galop ou le pas de l’écolier. Nous explorerons ensuite un répertoire de danses adaptées aux différentes étapes que traverse l’enfant en grandissant.

En complément de ces explorations autour du mouvement, nous proposerons un travail collectif de recherche de pistes pédagogiques à partir d’un répertoire traditionnel de jeux de mains et de cours de récréation, en tenant compte des divers contextes dans lesquels ces jeux pourraient être proposés aux enfants

L’objectif sera bien sûr de construire ou d’élargir son répertoire, mais peut-être plus encore d’explorer les chemins pédagogiques et exploitations possibles de façon à nourrir notre créativité au quotidien et à pouvoir y puiser tout ce qui nous permettra d’aller à la rencontre de chaque enfant.

Toutes les activités abordées lors de la formation seront ensuite reprise sur un DVD que chaque participant recevra après la formation.

 

Jean-Armel Meignen, batteur, danseur, percussionniste et … est diplômé de l’école de jazz de Nancy. Il est animateur et formateur aux Jeunesses Musicales depuis une vingtaine d’années. Il intervient au sein de plusieurs groupes. Il est également formateur pour le CECP, l’IFC et l’ISBW.

.

Le répertoire de mouvements et autres jeux proposés au cours de cette formation s’adresse particulièrement aux enfants de 3 à 12 ans.

Nombre de participants : minimum 8-maximum 20 personnes

 

Module 4 : « Musique, handicap et différences : autre perspective », Formation proposée par Zénon Kasanzi

Les vendredis 9 et 16 mars 2018

L’objectif général de cette formation est d’apprendre à laisser s’éveiller en chaque enfant le jeune artiste qui sommeille en lui, à reconnaître sa propre créativité et à développer sa confiance en lui. La méthode proposée permet de valoriser le potentiel des enfants quelles que soient leurs compétences, particularités ou « déficiences ». La formation insiste sur le besoin d’une acceptation de soi pour pouvoir reconnaître l’autre dans sa différence. Il s’agit d’apprendre à porter un regard sur chacun selon son style, ses aspirations, ses compétences, ses besoins…

Au programme de cette formation, trois axes complémentaires. Tout d’abord, elle initie à la rythmique musicale par l’apprentissage de rythmes inspirés des traditions d’Afrique centrale et de l’ouest. Le groupe réalisera également des créations collectives avec des instruments dits « de récup ». Le travail portera sur la spatialisation de la note, la précision du temps et du contre temps, l’indépendance des mains, la concentration, la pulsion, l’imitation, l’endurance et l’interaction musicale entre les participants.

Dans un deuxième temps, elle propose d’aborder les chants et polyphonies d’Afrique. Chanter, crier, murmurer ensemble, découvrir sa propre voix et les plaisirs immédiats du chant permettant à chacun de trouver à travers la résonnance des autres la place de sa propre voix, de sa voix naturelle, qu’elle soit douce ou puissante, dissonante ou mélodieuse.

Enfin, contes et histoires éducatives. Ce troisième aspect a pour objectif de sensibiliser à la richesse des histoires traditionnelles autant qu’à l’écoute et à l’expression orale. Plonger dans l’univers du conte offre des pistes de vie, des conseils des révélations. C’est un moyen d’éducation stimulant et non contraignant. L’usage des contes est également proposé comme technique de gestion des conflits : raconter des histoires paraboliques ou proposer des images symboliques stimule l’écoute et l’attention, apaise le groupe renvoie chacun à lui-même et propose une voie d’issue honorable pour tous.

Zénon Kasanzi est originaire de République Démocratique du Congo. Il porte en lui un bagage culturel qui croise la percussion, le chant et les contes et le transmet avec enthousiasme. Il cultive aussi l’art de retrouver un usage à des objets dits « perdus » en les transformant en instruments de musique. Sa pratique d’enseignant le mène régulièrement vers des écoles spécialisées ou il s’agit de porter sur chaque enfant un regard singulier…

Les diverses activités abordées au cours de cette formation s’adressent particulièrement à des enfants de 6 à 12 ans. Nombre de participants : minimum 8- maximum 10 personnes.

Modules 5 : « Imaginer, construire et faire vivre des activités musicales », Formation proposée par Joëlle Waterkeyn

Les jeudis 26 avril et 3 mai 2018 de 9h30 à 16h

Nombreux sont les professionnels qui souhaitent développer des activités musicales avec les enfants que ce soit en crèche, en classe, en parascolaire ou encore dans des situations d’accompagnement plus spécifique. En effet, l’apport de toutes les matières proposées dans les quatre formations précédentes n’est plus à démontrer.

Il existe aujourd’hui de nombreux ouvrages proposant des comptines, des chansons, des jeux musicaux en tous genres. Toutefois, face aux enfants, le livre ou le CD disparaissent pour faire place à la relation pédagogique c’est-à-dire l’enfant et nous.

Au cours de ces deux journées, nous vous proposons donc un travail collectif sur le « comment faire ». Avec l’aide de la formatrice, chacun sera amené à développer sa créativité à partir d’un matériau qui lui plaît, qu’il s’agisse d’une comptine, d’une chanson, d’un jeu, d’une danse… Il s’agira donc d’une construction bien concrète.

En toile de fond, se tisseront les questions du sens et de l’adéquation pédagogique, du rapport avec les étapes de développement de l’enfant, de notre qualité de présence, des mots choisis pour proposer l’activité… et toutes celles qui vous seront propres.

Joëlle Waterkeyn comédienne, principalement dans le secteur jeune public, et clown, s’est formée à l’association Marie Jaëll de Paris de 2007 à 2010 à une connaissance approfondie des jeunes enfants et à l’enseignement de l’initiation musicale qu’elle pratique depuis plusieurs années. Elle est également accordéoniste et chante dans le groupe vocal Anakrouze.

Cette formation s’inscrit en parfaite complémentarité avec chacune des autres. Son contenu est envisagé comme transversal à tous les autres modules et n’est donc pas spécifique à une tranche d’âge.

Nombre de participants : minimum 8-maximum 15 personnes

 

Infos pratiques

Les formations ont lieu dans les locaux de Singularités Plurielles, 147, rue Antoine Bréart à 1060 Bruxelles.

Prix : 120 euros pour deux journées ou 110 euros pour deux journées si vous vous inscrivez pour deux modules ou plus.

L’inscription est officielle dès réception du formulaire complété et du paiement sur le compte BE 7512 0578 9580 de l’ASBL Singularités Plurielles avec la mention formation GEM et le numéro du (des) module(s). Les formations seront confirmées à partir de l’inscription de 8 participants

Pour tous renseignements concernant les inscriptions veuillez contacter Marie Véronique Brasseur soit par mail : grandirenmusique.bruxelles@skynet.be , soit par téléphone : 0497-821003.